BLIND

UNE CRÉATION D'HENDRICKX NTELA & DEXTER PIERRE BELLEKA

Dans un monde où nous pensons être libres, où tout semble normal et où tout geste devient éphémère, sommes-nous réellement libres de penser par nous-mêmes ? Cette question s’est posée à HendrickX Ntela et Pierre Dexter Belleka à la suite de leur rencontre et d’échanges autour de leurs cultures respectives. 

C’est la confrontation de leurs deux cultures qui a donné naissance à cette réflexion sur la liberté dans notre monde contemporain. C’est de l’écoute de leurs histoires respectives – celle d’un jeune homme s’exilant suite à une dictature en Afrique et d’une jeune femme issue de la deuxième génération d’immigration en Europe – qu’est née cette création intitulée « Blind ».

Respectivement nés en Belgique et au Libéria, ces deux danseurs-chorégraphes se sont réunis autour de la culture krump. Ils y trouvent une spiritualité, une échappatoire qui leur permet d’exprimer les sentiments qui les ont traversés. Le krump est pour eux un moyen d’exacerber leurs patrimoines dans les pays qu’ils habitent, d’exploiter leurs différentes réalités.

Conscients qu’il y a des choses que l’on ne peut pas changer et que le problème vient d’au-dessus, ils concluent par une question : Qu'est-ce qu’au-dessus ?

Hendrickx et Dexter constatent que l’histoire se répète, tout comme l’importance du discours politique dans la société contemporaine. Ce discours prend des formes différentes dans chaque pays, mais il influe sur la perte de sens critique des peuples. 

Dans la pièce, le rapport au vers le haut est prépondérant. Parce qu’il mène à un déséquilibre dans notre corps, il a pour conséquence l’impossibilité pour les individus de pouvoir se rebeller, peu importe le discours qu’ils veulent porter. Ce déséquilibre est un véritable rapport de faiblesse, exploité ici par les danseurs à travers le mouvement.

Le spectacle « Blind » met en situation quatre krumpers de Belgique, d’Espagne et de France face à une même histoire, dans différents endroits du monde. Partant des expériences de chaque danseur, chacun va raconter son histoire. Il en ressort que même si les parcours diffèrent, nous avons tous un point commun.

Chaque personnage, portant son propre vécu, fait face à des types de discours méconnus. Les chorégraphes cherchent donc à mettre en perspective la pluralité des formes de désobéissance civile, via la culture de chacun et via leur culture commune : le krump. L’image qui se réfère à ce propos dans leur création est celle de l’aveuglement.

La gestuelle créée pour cette pièce est le fruit d’un travail d’improvisation des danseurs, combiné à la contrainte de l’aveuglement et du déséquilibre. Les danseurs travailleront les yeux bandés afin de développer leurs autres sens dont notamment le toucher, élément clé de la pièce. Ils vont également exploiter le déséquilibre sous toute ses formes.

Par cette contrainte, la chorégraphe évoque tant leur manque de liberté que le pied qu’il leur reste sur terre pour pourvoir tenir debout. Ces exercices d’improvisation participent à la recherche d’un moyen de communication entre les danseurs sur scène. L’exacerbation des sensations propres au krump apporte un style de danse riche en énergies, développé à partir des intentions des interprètes. Les danseurs de la pièce créeront ainsi un langage singulier à partir de leurs bases communes en krump. 

L’espace scénique sera divisé en plusieurs parties, se référant à des situations différentes. Il sera amené à évoluer au cours de la pièce pour mettre en scène les répercussions des mises en situation sur les personnages. 

LA COMPAGNIE

Les membres de la Compagnie Hendrickx Ntela sont exclusivement des krumpers venant de France, d’Allemagne, d’Espagne, du Sénégal et de Belgique. Cette compagnie, dont le siège est en Belgique, a pour objectif de développer le krump sur tous types de scènes, de diffuser des créations et de valoriser le krump en tant que pratique artistique.

La Compagnie Hendrickx Ntela souhaite montrer au monde entier cette danse expressive, née de l’intention et qui capte l’attention. Toujours en voie de développement en Belgique, l’objectif premier est de désamorcer les préjugés relatifs au krump, afin qu’il puisse être reconnu – à juste titre – comme une danse à part entière.

La compagnie voit le jour en 2017, année de sa première création intitulée « To Be A Slave », diffusée en Belgique et en Allemagne. Cette première thématique met en scène différentes formes d’esclavage, allant de la traite négrière à l’esclavage moderne. Elle aborde des problématiques qui, sous différentes formes, touchent une population mondiale. « Blind » s’impose comme une suite logique, la compagnie visant ici encore un public international. L’identification du public étant primordiale, les propos traités sont l’écho d’une sensibilité à l’actualité et posent des questions existentielles. 

La Compagnie Hendrickx Ntela met également un point d’honneur au travail musical : elle intègre à la pièce un compositeur, un beatmaker et trois musiciens afin de créer des bandes-son authentiques, mêlant le krump à d’autres sonorités tout en y intégrant des bruitages. 

INTERPRETES

Arias FERNANDEZ ALIAS JOKER

Arias Fernandez est un danseur et chorégraphe indépendant né à Madrid (Espagne). Durant son enfance et son adolescence, il se forme à la gymnastique acrobatique. Particulièrement attiré par la danse, il a toujours cultivé plusieurs approches du mouvement et de l’art en général. 

Cela l'a amené à travailler à l'international en tant que professeur et chorégraphe dans différents styles urbains. Au fil des années, Arias a commencé à combiner de nouvelles disciplines, telles que la danse contemporaine et les arts martiaux, tout en accordant de l'importance à l'improvisation et à la création de compositions chorégraphiques. En 2015, il interprète le projet « Heart », une collaboration du Cirque du Soleil et des frères Adria, réalisé par Nadine Gerspacher. 

Il est co-créateur des sociétés « Aina & Arias », « Bioshock », « Efil », « The Jokerz Company » et est le directeur du projet « OM RASA », une méthode de formation basée sur plusieurs disciplines.

Arias collabore également comme danseur avec la compagnie Nadine Gerspacher dans les pièces « A Sweet Hello » et « Ever After », toutes deux dirigées par Nicolas Ricchini. 

Il est membre de deux fams de krump importantes : Madrootz (international) et Titans (leaders de la scène krump en Espagne). Il participe également à la toute première création krump « Birth », dirigée par Igor Caruge alias Grichka. Arias est une référence dans la communauté krump au niveau international, jugeant les battles et transmettant sa passion aux plus jeunes via ses workshops. 

TONY NOSCRIPT

Alias Twin, a.k.a. Killa Ny, Tony débute le krump en 2010. Membre des groupes Madrootz, Badness, PSG et fondateur de « DynastyMaster », il est très actif dans le monde du krump et de la danse en général. Il a remporté des compétitions internationales comme le Illest Battle et le Krumpire Russia, et donne des workshops à l’étranger afin de transmettre cette culture. En 2017, il a participé à la première création de la Hendrickx Company intitulée « To Be A Slave ». 

ISRAEL NGASHI

Wild, Israël Ngashi de son nom de naissance, pratique le krump depuis quatre ans. Étant un style très expressif dans lequel il se sent à l’aise, le krump lui permet de mettre en mouvement toutes les sources d’inspiration qu’il puise autour de lui. Israël est également membre du collectif de krumpers BBF2.0. En 2019, il fut interprète pour la création « Heyoka » de Britt Ryckebosch. On le retrouve également dans « Vibes », un documentaire d’Oumar Diallo, qui rassemble des danseurs confinés par la crise sanitaire mais qui ne peuvent se résigner à arrêter de danser.

MUSICIENS

JOSHUA TWAMBI

Joshua Twambi est un jeune musicien et producteur de 23 ans, évoluant principalement en Belgique et venant d’une famille de chanteurs. Pianiste de formation mais aussi bassiste, guitariste et arrangeur, ses inspirations varient entre le RnB, le Blues, le Gospel, le jazz ou encore la rumba congolaise et autres sonorités. Il a la capacité de travailler seul mais aussi de gérer une équipe d’artistes ou de musiciens. Joshua a collaboré avec différents artistes locaux et internationaux dans le gospel, mais aussi dans la musique séculaire.

JEANEL QUINTA

Jeanel Quinta est un artiste guitariste né et ayant grandi en Belgique au sein d'une famille de tradition musicale. Il a commencé? la musique étant petit, allant regarder les concerts de nombreux artistes. Jeanel s'inspire de la rumba, style provenant de son pays natal – la République Démocratique du Congo – mais il touche également à d'autres styles dont le reggae, le R&B, etc. Il a collaboré avec des artistes de la diaspora congolaise et a sorti plusieurs singles sur les plateformes avec le groupe Famille Royale. 

THIERRY MASSAMBA

Jeune artiste né en Belgique en  1995 au sein d’une famille de musiciens, il touche à plusieurs instruments tels que la guitare et le piano, mais son instrument de prédilection est la batterie. Thierry joue tout genre de musique dont la soukous, le R&B ou encore le reggae. Il a collaboré avec de nombreux artistes connus de la diaspora congolaise, dont Benjamin Schoos. 

MORF MUZIK

Mozarf aka Morf débute le krump en 2007 avec les Outsiderz à Ermont (France). En 2009, il commence à créer des productions musicales krump. En 2012, une de ses productions est utilisée dans un événement krump, ce qui marquera son entrée dans le mouvement. Il intègre une fam et est aujourd’hui le compositeur musical officiel de plusieurs compétitions internationales. En 2018, il réalise la composition musicale de la création « Beyond » d’Hendrickx Ntela et Pierre Anganda. 

CHORÉGRAPHES

HENDRICKX NTELA

Danseuse et chorégraphe liégeoise d’origine congolaise, Hendrickx Ntela pratique plusieurs styles de danses urbaines : le Hip Hop, le Krump, la Dancehall, le Kuduro, l’AfroHouse, etc. Elle œuvre en tant que danseuse freestyle, chorégraphe et professeure au sein du collectif féminin One Nation. 

A titre d’exemples, elle a travaillé avec Brahim Rachiki ou encore Grichka, véritable pionnier du Krump en France. Finaliste du Championnat du monde de Krump en Allemagne en 2014, Hendrickx a pris part à de nombreux projets culturels belges et étrangers dans le domaine des danses urbaines. 

Ses échanges et connexions la font grandir professionnellement, on lui doit notamment l’organisation de plusieurs battles à Liège ainsi que celle de l’événement Krump Date à Bruxelles.

En 2017, Hendrickx Ntela présente sa première création « To Be A Slave », mettant en scène huit krumpers internationaux et trois musiciens live au Zinnema et au KVS à l’occasion du Festival Lezarts Danses Urbaines.

Elle est fondatrice du collectif Drickx Konzi, membre du collectif One Nation (groupe polyvalent 100% féminin) et de Gully Fusion, un groupe international de krump féminin. 

En 2018, elle crée avec son acolyte Pierre Anganda la forme « Beyond », produite par Lezarts Urbains. Ils y abordent la limite entre réalité et imaginaire en installant un personnage dans deux corps distincts.  

En 2019, elle intègre la formation Tremplin Danses Hip Hop et devient dans ce cadre co-chorégraphe et interprète de la pièce « Au Fil du Temps » de la Cie Corpeaurelles. Cette même année, elle est formatrice pour le festival Les Nuits de la Danse à Dakar et y diffuse une première étape de sa création « Blind » ; la première aura lieu en février 2022.

DEXTER PIERRE BELLEKA

Membre de la Compagnie La Mer Noire au Sénégal. 

Originaire du Libéria, Pierre-Claver Belleka s’exile très jeune dans de nombreux pays africains suite aux conflits politiques affectant le continent. 

En 2006, sa découverte du mouvement krump lui permet de développer une gestuelle particulière, s’inspirant du concept d’animalité, de spiritualité et de diverses danses expérimentales. Il remporte de nombreuses compétitions et devient rapidement une référence sur la scène hip hop au Sénégal. 

Ses premières participations à des compétitions internationales sont vite remarquées (M.V.P. Hip Hop Games Concept en 2015, demi-finaliste International Illest Battle en 2016 et 2017). 

Après avoir suivi au Sénégal la formation professionnelle en danse hip hop Sunu Street, son engagement progressif dans la performance et la chorégraphie l’ouvre à de nouveaux horizons et disciplines artistiques. 

Il se distingue dans divers projets internationaux (France, Danemark, Afrique du Sud), incluant des marques reconnues (Guinness, H&M). En 2016, Dexter s’illustre à la demi-finale du concours artistique “L’Afrique a un incroyable talent”, puis à la sélection lilloise du Battle Opera, jugée par Marie-Claude Pietragalla. 

Aujourd’hui, il représente le continent africain dans plusieurs compétitions au niveau international (Belgique, Pays-Bas, Russie, Cote d’Ivoire) et est co-chorégraphe de la création « Gaou » de la Cie La Mer Noire. 

PARTENAIRES DU PROJET

PRODUCTEUR DÉLÉGUÉ

Lezarts Urbains accompagne Hendrickx Ntela dans sa professionnalisation en tant que danseuse et chorégraphe depuis 2017. La structure a financé la première semaine de résidence d’écriture de « Blind » en septembre 2019 et s’engage à soutenir cette création en tant que producteur délégué sur la saison 2020/2021. 

COPRODUCTEURS

Le Théâtre de Liège : résidence de création et diffusion d'une première étape de création lors du Festival Pays de Danses en février 2020.

Le Centre culturel Jacques Franck : étape de création en février 2021.

BLIND : CALENDRIER DE TOURNÉE

17/12/19 : Représentation d’une étape de création au festival Les Nuits de la Danse à Dakar
12/02/20 : Sortie de résidence publique au Théâtre de Liège (festival Pays de Danses)
13/02/21 : Représentation d’une étape de création au Centre culturel Jacques Franck
08/02/22 : Première au Théâtre de Liège, dans le cadre du Festival Pays de Danse
09/02/22 : Représentation au Centre Culturel de Verviers, dans le cadre du Festival Pays de Danse
12/02/22 : Représentation au Centre Culturel de Marche en Famenne
03/04/22 : Représentation au Festival Lezarts Urbains, au KVS (Bruxelles)