Cie CORPEAURELLES


Crédit : Bpxls

Samantha Mavinga, Raquel Suarez Duanes, Sarah Hajar Bouchrita et Hendrickx Ntela forment la Cie Corpeaurelles. Ces artistes de la scène hip hop underground ont acquis un palmarès international et leurs carrières de compétitrices sont en pleine explosion. Elles souhaitent porter sur scène leurs différences culturelles et sociales tout en revendiquant une réelle union.

Corpeaurelles c’est 4 personnalités fortes et figures emblématiques des danses urbaines en Belgique qui s’unissent pour mettre en valeur leurs différentes origines culturelles. Au fil du temps c’est l’histoire de la rencontre de 4 lavandières qui dévoilent timidement leurs talents cachés. C’est un spectacle qui parle de la mise à l’écart des femmes issues de l’immigration par notre société européenne contemporaine. Mais c’est avant tout l’histoire de vie des mères de ces 4 danseuses-chorégraphes. De la proximité de l’histoire naît une prise de risque et donc une sensibilité. Ce spectacle drôle et puissant nous touche par les questions soulevées par une simple histoire de femmes, en marge de notre société.

Leur spectacle est né d’un constat et de leur volonté de le secouer. « Par notre éducation et notre environnement, nous sommes sans arrêt immergés malgré nous dans un système de croyances, de clichés, de visions sans toujours être conscientes qu’il y a d’autres influences à exploiter. Nous sommes imprégnées des conventions de l’éducation qui nous a fait grandir, du vécu et de l’expérience que nos parents nous ont transmis. Cette zone de confort, notre égo ou la peur nous empêche souvent de les dépasser. »

Au plateau, ces quatre femmes traversent le temps ensemble. Temps qui leur sert à échanger idées et connaissances grâce aux danses traditionnelles propres aux origines culturelles de chacune. La musique transmet au spectateur l’écho de ces échanges d’énergies par l’utilisation de rythmiques allant des percussions à la musique électronique.
L’existence d’un tel quatuor qui s’exprime sur les scènes des théâtres est, pour toute une tranche de la population, un vecteur de changement. Elles osent la rencontre de disciplines souvent cloisonnées dans cette danse : Afro house, Hip Hop, Breakdance, Kuduro mais surtout, House Dance (énergie légère et aérienne) et Krump (énergie lourde et très ancrée dans le sol). 

Représentations passées 
Première 21/10/2019 au Street Mons Festival à la Maison Folie de Mons
20 et 21/11/2019 au Centre culturel Jacques Franck (Bruxelles)
2/02/2020 au Centre culturel de Welkenraedt 
8/03/2020 au Festival Lezarts Danses Urbaines au KVS (Bruxelles)
2/05/2020 au Centrale à La Louvière - représentation annulée en raison du Covid19
8/05/2020 à Charleroi Danse - représentation reportée
14/05/2020 au Théâtre de Namur - représentation annulée en raison du Covid19

Crédits
Chorégraphe : Samantha Mavinga
Interprètes et co-écriture : Raquel Suarez Duanes, Sarah Hajar Bouchrita, Hendrickx Ntela et Samantha Mavinga
Musique : Granvat
Création lumière : Jean-Jacques Deneumoustier
Scénographie : Peter Mashcke
Costumes : Sanna Henni
Production : Lezarts Urbains, dans le cadre du Tremplin Hip Hop 3
Coproductions : Centre culturel Jacques Franck, Fédération Wallonie-Bruxelles – Service de la Danse, Mars – Mons Arts de la Scène à Mons, la Compagnie Victor B, le Théâtre Royal de Namur, Charleroi danse, Lezarts Urbains, Grand Studio, la Cie Art Track, le Théâtre de Liège, le BIJ, le Central – Centre culturel régional de La Louvière et le Flow – Centre Eurorégional des Cultures Urbaines à Lille.