YOUSSEF SWATT'S ET LA TRILOGIQUE


« Swatt’s commence le rap alors qu’il vient tout juste d’avoir 14 ans. Issu d’une famille algérienne ses premiers textes luttent contre les préjugés, ils prônent une société multiculturelle et intergénérationnelle. Une société où chacun aurait son mot à dire, quel que soit son origine ou son âge.

En 2014, il sort son premier EP «L’amorce ». Il reflète la maturité qu’a acquis le jeune rappeur belge. Il y fait le constat d’un monde qui lui donne le blues. Un monde où il peine étouffé par des dogmes qui le dépassent. Pour autant, il ne se laisse pas abattre et si l’avenir lui appartient il se sert de sa plume pour écrire avec humilité une histoire qui finirait bien.

Tournaisien d’origine Swatt’s a enchaîné les shows dans cette région avant de se faire un public beaucoup plus large en France et en Suisse.

Après quelques années de pratique, Youssef s’est lancé dans un crowd funding faisant ainsi appel à la générosité de son public pour sortir tout d’abord un Ep « Petit Youssef » et finalement un album « Vers l’infini et au-delà » encore en préparation. »

Lezarts Urbains a décidé de travailler avec lui et son groupe car, étant très fort en enregistrement, il nous semblait avoir quelques lacunes au niveau scénique. Nous avons donc fait une réunion abordant les points importants de la scène (les backs, l’interprétation, les déplacements, …).

Après cela, nous avons occupé la salle de la Maison de la Culture de Tournai afin de travailler en collaboration sur le professionnalisme scénique. Nous avons donc tenté de leur faire prendre conscience de certains éléments importants. (la canalisation de l’énergie, la tenue du micro, les souffles, les backs, l’intention dans les morceaux, les tableaux par morceaux, …)

Après 3 jours de travail à raison de 8h par jour, le show a commencé à prendre forme. Des programmateurs et journaliste sont venus voir le résultat final.

Le processus de la résidence s’est clôturé quelques semaines plus tard par une prestation de qualité lors du Tournai Hip Hop à la Maison de la culture de Tournai en collaboration avec I Rap Belgium et Lezarts Urbains.